Steve Jobs, un homme de la vision

 

L'homme d'affaires américain Steve Jobs est l'un des grands innovateurs du domaine informatique. Génie visionnaire et leader intransigeant, il a gagné de l'argent en fondant son entreprise Apple. Steve Jobs est un perle rare, un entrepreneur hors pair comme on n'en compte peu. Steve Jobs a beaucoup impacté sur monde d'aujourd'hui à travers ses produits technologique et informatique, d'innovation et de  développement de produits Apple, comme le Mac, l’iPhone, iPod et iPad.  Mais pas seulement en technologie, Steve Jobs a légué bien plus que ça. Par sa mentalité et sa vision plutôt psychédélique, Steve Jobs a laissé une empreinte géante dans la culture américaine, européen, africaine et asiatique, et bien sûr dans la culture melting-pot afro-américain, blasian et autres.  Steve Jobs, qu’avait-il en particulier pour inspirer autant de culture ? Zoom sur l’histoire de Steve Jobs.

Steve Jobs, visionnaire audacieux

Steve Jobs, était le président du conseil d’administration et directeur général et cofondateur de l’entreprise Apple Inc. Steve Jobs dirigeait aussi les studios Pixar. Steve Jobs était l’un des informaticiens les plus connus du monde entier qui réussit à imposer sa société avec des produits Apple innovants allant du Mac ou Macintosh à l’iPhone. L’objectif de  Steve Jobs était non seulement de vendre ses produits Apple (iPhone, iPod, iPad), mais aussi vendant ses rêves aux clients. Steve Jobs voyait toujours grand et a réussi à transmettre sa vision révolutionnaire. Même si ses idées parait folles et psychédélique, Steve Jobs allait toujours jusqu’au bout pour son entreprise.

Mettre l’ordinateur à la portée de tout le monde et démocratiser ses utilisateurs font partie des idées qui a poussé Steve Jobs à la création du Macintosh, et ainsi de l’entreprise Apple. Steve Jobs a transmis ses idées à l’ingénieur Steve Wozniak, le deuxième cofondateur d’Apple pour réaliser cet ordinateur domestique qu’il a imaginé et tant rêver. Bien sûr, c’est cette vision, disons un peu farfelue de Steve Jobs et Steve Wozniak, qui donne naissance au Macintosh ou Mac, et qui  a fait évoluer la façon d’utiliser les ordinateurs dans le monde actuellement. En possédant cette mentalité de viser haut, Steve Jobs a pu dominer et s’imposer dans l’entreprise de l’informatique.

Steve Jobs se lançait dans un incroyable projet  sans avoir peur de bousculer ou les choses. C’était très important pour Steve Jobs de laisser libre cours à son imagination, ainsi que sa créativité. Une idée innovante naisse avec l’esprit ouvert et audacieux de Steve Jobs. Steve Jobs, gardait toujours son cerveau en éveil, et s’ouvrait au monde qui l’entourait.

La culture blasian s’inspire de la vision de Steve Jobs.

Le métissage culturel ou culture blasian  est né  grâce au mariage de la culture africaine et de l’Asie. Blasian, afro asiatiques, elle est aussi connue sous le nom de  noidanais (qui peut désigner toute personne dont l’origine est mixte noire et asiatique). A travers ces métissages de culture est né le style kpop underground, ou la façon coréenne, véhiculée à travers la culture underground. C’est l’image même du Viclambart concept store. Ce style, déjà répandu dans le monde, dont l’Europe, a été inspiré de beaucoup d'artistes et d'icônes mondiales à la vision psychédélique, comme Steve Jobs, Tupac Shakur et autres. La culture blasian est tout à fait remarquable avec d’énormes visions de Steve Jobs, même une dizaine d'années après sa mort. De plus, les Afro-asiatiques brillent de plus en plus  dans le milieu de la mode. Comme le géant de l’ordinateur Macintosh, de l’iPod, de l’iPad et de l’iPhone Steve Jobs, cette culture  blasian a une créativité, tout à fait différente des autres.

Comme la vision  de Steve jobs, chaque création de Viclambart concept store à sa propre spécificité et la culture  afro asiatique le montre à travers ses langages, vie sociale, façon  de s’habiller différent.

Steve Jobs, un artiste né

Steve Jobs, artiste, et avec quel œuvre d’art ? Tout le monde sait que Steve Jobs n’a écrit ni chanson, ni peint un grand tableau dans sa vie. Pourtant, avec ses créations et produits informatique, dont le Macintosh, l’iPod, l’iPhone et l’iPad, Steve Jobs se considérait créateur d'œuvre d’art avec ces produits Apple (iPhone, iPod, iPad).

On dit souvent que les produits Apple sont très autonomes et que c'est une prison d'or. Cela a plusieurs causes. Steve Jobs était un dictateur. Certes, un visionnaire et un génie, mais le patron d’Apple était un dictateur, extrêmement dur avec ses employés. De son vivant, Steve Jobs n'hésite pas à leur dire que leurs idées sont fascinantes et qu'il les force parfois à faire l'impossible. Un jour, Steve Jobs a failli rendre fou un ingénieur de son entreprise parce qu'il pensait que le Macintosh mettait trop de temps à démarrer et il n'arrêtait pas de l'embêter jusqu'à ce qu'il gagne 28 secondes du temps de démarrage de la machine. Quelqu'un a même dit un jour que Steve Jobs ferait un excellent roi de France.

Steve Jobs, un artiste du silicium

Ensuite, et surtout, Steve Jobs se considère comme un artiste et Steve Jobs considère que ses produits Apple (Macintosh, iPhone, iPod, iPad) sont de véritables œuvres d'art. C'est pourquoi Steve Jobs prend le design  des produits Apple (Macintosh, iPhone, iPod, iPad) au sérieux et s'oppose à ce que personne ne puisse modifier ses créations. Dan Farber, rédacteur en chef de ZDNet, a écrit  dans la biographie Steve Jobs, Walter Isaacson: « Steve Jobs était un artiste élitiste et têtu qui ne voulait pas que ses créations soient modifiées par des programmeurs de second ordre. Pour Steve Jobs, c'était comme si quelqu'un venait ajouter quelques coups de pinceau à un tableau de Picasso. »

Steve Jobs et ses succès en l’informatique

Steve Jobs a fait valoir qu’en informatique, pour créer un ordinateur parfait, il est nécessaire de concevoir simultanément le matériel et le logiciel. Les meilleurs produits d’Apple (Macintosh) sont absolument des ensembles, conçus à partir de zéro, avec l’idée de Steve Jobs, en intégrant le bon logiciel pour le matériel, et vice versa. C'est pour toutes ces raisons que Steve Jobs veille toujours à ce que les produits Apple soient fermés au maximum. Quant au Macintosh, au début des années 80, Steve Jobs est allé même à refuser l’autorisation de l'insertion de cartes d'extension à l'intérieur, car Steve Jobs ne voulait pas que les gens puissent réparer son ordinateur et a même utilisé des vis non compatibles avec un tournevis normal, il est donc impossible de l'ouvrir le boîtier et accéder à la carte mère. C'est aussi la raison pour laquelle le Macintosh n'a pas déçu les connaisseurs de l’informatique de l'époque.

Vision d’autres temps de Steve Jobs

Steve Jobs avait la vision que les ordinateurs étaient destinés au grand public, pas seulement aux professionnels. Dans sa vision, Steve Jobs voulait faire ressortir le meilleur mais est plus maîtrisé, dont lui seul à la clé. Cette pratique perdure depuis longtemps, notamment avec l'iPhone et même avec les services et contenus. Aujourd'hui, cela s'étend aux microprocesseurs, puisqu'Apple vient de décider d'abandonner les processeurs Intel au profit de processeurs à architecture ARM entièrement conçus et fabriqués par Apple lui-même. Une façon à Steve Jobs de renforcer encore plus sa prison dorée.

Steve Jobs et ses idées psychédéliques

Steve Jobs était un célèbre adepte de la méditation et de la pleine conscience. Avant les grandes réunions ou les séances de brainstorming, Steve Jobs se promenait sans chaussures. Steve Jobs faisait également du jogging pour stimuler sa créativité et sa cognition. Les experts soutiennent le processus original du cofondateur d’Apple, Steve Jobs, notamment en ce qui concerne la productivité et la satisfaction au travail. Parfois, la sagesse s'accompagne de méthodes moins traditionnelles, et plus d’idées psychédéliques.  En fait, le regretté Steve Jobs était un célèbre protecteur de la clairvoyance par rapport à l'aspect pratique. Selon Steve Jobs, la méditation, la pleine conscience et l'intuition renforçaient le type de réussite que seuls les plus grands pouvaient atteindre.

Steve Jobs et la philosophie de la pleine conscience

Avant de connaître le succès dans le domaine de la technologie, Steve Jobs a expérimenté des pratiques orientales dans sa jeunesse, abandonnant le Reed College en 1972 avant de se rendre en Inde pour s'imprégner des enseignements du bouddhisme zen.  Plus tard dans sa vie, Steve Jobs a mis en pratique bon nombre des choses qu'il a apprises pendant cette période tout en s'occupant de son entreprise Apple. Les collègues de Steve Jobs faisaient souvent la remarque de ses déambulations pieds nus. Le succès massif que Steve Jobs a acquis est suffisant pour que la pleine conscience soit prise en considération. "Si vous commencez à voir les choses plus clair et sentir le présent, c’est l’épanouissement.  Votre esprit ralentit, et vous voyez une énorme étendue dans le moment présent. Vous voyez tellement plus que ce que vous pouviez voir auparavant" déclare Steve Jobs à propos de ses comportements.

Selon Steve Jobs, lorsque les employés sont attentifs, la culture du travail s'épanouit, avec moins de fatigue mentale, une meilleure intelligence émotionnelle et des gains de productivité. « Un esprit attentif au présent est mieux à même de se détacher des préoccupations toxiques » ajoute le PDG d’Apple.

Une méthodologie réelle observée sépare la fameuse confiance de Steve Job dans ses intuitions psychédélique.

Steve Jobs, un leader hors pair de son entreprise

Le style de leadership révolutionnaire de Steve Jobs est resté un héritage pour le monde et les jeunes.

On a beau essayer de trouver les secrets du leadership, il n'existe pas de méthode parfaite lorsqu'il s'agit de gérer une entreprise comme l’a fait Steve Jobs. Malgré les astuces et conseils, on ne peut pas tout prévoir.

Une grande partie des qualités d'un grand leader comme le PDG d’Apple Steve Jobs réside dans l'anticipation des problèmes inattendus et dans la volonté de les résoudre. Mais en réalité, tout se résume à des compétences humaines et à l'innovation. L'état d'esprit fluide qu’avait Steve Jobs était bien plus important que toute pratique ou tout principe rigide.

L’entreprise Apple de Steve Jobs n'est rien d'autre qu'une prouesse d'entrepreneuriat qui définit l'industrie, dont le fer de lance était Steve Jobs et son style de leadership irrésistible.

Mais Steve Jobs n'était pas seulement connu pour son perfectionnisme artistique en informatique. Steve Jobs était avant tout un homme de la société, un travailleur acharné et un créatif qui aimait profondément son travail. Steve Jobs était un entrepreneur qui allait inspirer des générations d'hommes d'affaires et de multitude de culture bien des années après sa mort. Et c’est qui a fait de Steve Jobs un franc-tireur entrepreneurial si respecté dans le monde en créant des produits immortels qu’est le Macintosh, l’iPhone, iPad et iPod.

 

 

Laisser un commentaire